La Roche Vineuse, commune de 1572 habitants est située au cœur du Val Lamartinien, au sud du département de la Saône-et-Loire et de la région Bourgogne – Franche-Comté. Dépendant du canton d’Hurigny, de l’arrondissement de Mâcon et de la MBA, Mâconnais Beaujolais Agglomération depuis le 1er janvier 2017. Elle regroupe la CAMVAL, créée en 2005 et la Communauté de communes du Mâconnais Beaujolais.
La commune a changé de nom plusieurs fois. En 1793, le village prend le nom de Roche Vineuse.
En 1801, avec le Concordat, Roche Vineuse disparaît et Saint-Sorlin revient.
En 1907 notre commune reprend le nom de « La Roche Vineuse » et les habitants celui de Sorlinois.

Le territoire communal de La Roche-Vineuse s’étend sur une superficie totale de 1 196 hectares.
La commune est traversée par la RN79, la RD17, la RD85 et la RD194.

Patrimoine

Le village présente un patrimoine riche et varié :
– Les carrières de la Lie
– Le vieux village : le quartier Saint Sorlin
– Les lavoirs
– La colline de Monceau
– Le musée de la vigne
– Petit patrimoine rural : cadoles et murgers

Activités

La viticulture a une place importante dans la commune. La Roche Vineuse comptait 21 exploitations agricoles sur son territoire en 2010, contre 30 en 2000 et 41 en 1988.
La superficie agricole utilisée s’étend sur 662 hectares en 2010, contre 579 ha en 1988. Entre 1988 et 2000, elle a légèrement diminué (13 ha). La surface moyenne utilisée par exploitation ne cesse de croître depuis 1988, passant de 14 ha en 1988, à 19 ha en 2000, à 32 ha en 2010.
Le secteur industriel et de l’artisanat est assez bien représenté à La Roche Vineuse.
Il faut noter la présence sur le territoire de plusieurs entreprises importantes. Celles-ci comptent des effectifs allant d’une trentaine à une quarantaine d’emplois, dans les domaines de la construction de réseaux pour fluides, de la sidérurgie, de la fabrication de produits pharmaceutiques et du commerce en gros de métallurgie.
De plus, quelques petites unités de production et de commerce sont implantées sur le territoire (fabrication de carrosserie automobiles, fabrication d’emballages en bois, commerce de bois, commerce électronique, commerce en pharmacie, vinification, négoce de vin…).

La commune compte également une quinzaine d’entreprises qui exercent leurs activités dans les domaines de l’artisanat et des travaux publics et agricoles.

Un marché hebdomadaire, le jeudi matin, place du Chaucher, vient renforcer l’attractivité du pôle commercial communal.
Le tissu commercial et de services est diversifié bars/restaurants , bar/tabac/presse, pharmacie, médecins généralistes, infirmières, masseurs kinésithérapeutes, banques-assurances, coiffeurs, garage automobile, fleuriste, taxi, service à domicile… Ces commerces et services sont principalement implantés le long de la RD 17.
La commune offre la possibilité de scolarisation en classe maternelle et primaire.
Elle a signé un contrat enfance jeunesse avec la CAF et propose un accueil de loisirs périscolaire, le mercredi et pendant les vacances : 1 semaine en octobre, en février et au printemps et 4 semaines en juillet. L’animation et la gestion sont confiées à un prestataire de l’animation : le Centre de loisirs éducatif du Mâconnais CLEM.

Depuis la rentrée 2013, la commune a mis en place les activités dans le cadre du Temps d’Activités Périscolaires (TAP), gratuites pour les familles.

Diaporama de la commune

1 196

hectares

1572

habitants